Accès réservé

Une question ?

La CPNEF

La CPNEF sport a été créée le 8 juin 2000. Elle est chargée de mettre en place, en matière d’emploi et de formation tous les moyens nécessaires à la réalisation des objectifs suivant :

  • renforcer les moyens de réflexion et d'action de la branche professionnelle dans tous les domaines liés à l'emploi et à la formation professionnelle ;
  • agir pour que l’emploi et la formation professionnelle soient reconnus par les entreprises de la branche comme les éléments déterminants d'une politique sociale novatrice ;
  • élaborer une politique de branche en matière tant d'emploi que de formation.

Emploi

En matière d'emploi, la CPNEF est particulièrement chargée pour la branche d'étudier et de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour :

  • permettre l'évolution des emplois tant qualitativement que quantitativement ;
  • limiter la précarité de l'emploi ;
  • permettre une meilleure gestion de l'offre et de la demande d'emploi notamment en prenant en compte la pluri-activité et le pluri-emploi ;
  • effectuer toutes démarches utiles auprès des organismes publics de placement en vue de concourir à l'insertion professionnelle des jeunes à l'issue de leur formation ;
  • trouver des solutions pour faciliter le reclassement ou la reconversion des salariés

Formation

En matière de formation, la CPNEF est particulièrement chargée pour la branche :

  • d'établir et d'analyser le bilan des actions de formation réalisées notamment dans le cadre des plans de formation, des CIF et des formations en alternance ;
  • de définir les moyens à mettre en œuvre pour mener une politique d'insertion des jeunes ;
  • de rechercher, en concertation avec les pouvoirs publics et les différents acteurs du secteur, notamment les fédérations sportives et les organismes de formation, les moyens propres à assurer une utilisation optimale des ressources de formation ;
  • de mettre en œuvre avec l'Etat un contrat d'études prospectives de l'emploi permettant de développer la formation professionnelle ;
  • de favoriser l'adaptation des formations professionnelles à l'évolution de l'emploi ;
  • de définir les référentiels des métiers qui permettront, dans la branche, la prise en compte de la formation et des acquis professionnels.